Contactez-nous

Prestations de retraite en République dominicaine

La République dominicaine offre retraités prestations spéciales s'ils choisissent de faire du pays de leur domicile. La Loi et le droit sont spécifiques, dont les points clés sommaires peuvent être vu ci-dessous :

TITRE I - Définitions, objet et des Conditions

ARTICLE 1: Pour l'application de la présente loi, les définitions suivantes sont introduites :

un) pensionnés et retraités : étrangers ou ressortissants dominicains bénéficiant d'un revenu mensuel sous la forme d'une prestation de pension ou de retraite d'un gouvernement, de source officielle ou d'une entreprise privée à l'étranger, qui sont intéressés à établir leur résidence dans ce pays et dans leurs prestations de pension ou retraite en République dominicaine.

b) pension : revenu de l'étranger de toute source qui constitue un profit ou bénéfice produit par une propriété ou d'activité ainsi que tous les revenus ou les bénéfices reçus ou résultant des investissements réalisés, qui ne sont pas justifiées par le contribuable, quel que soit leur nature, l'origine ou la dénomination.

c) personnes rentiers : les personnes qui jouissent d'un revenu stable et permanent de capital généré ou en provenance de l'étranger pour l'une des raisons suivantes :

i. dépôts et placements dans les banques à l'étranger ;

II. les envois de fonds des établissements bancaires ou financiers à l'étranger ;

III. les investissements dans des sociétés à l'étranger ;

IV. les envois de fonds provenant de biens immobiliers ;

v. intérêt provenant d'obligations en devises étrangères, généré à l'étranger, qui sont placées dans des institutions financières légalement autorisées à exploiter en République dominicaine ;

VI. les avantages découlant de placements en obligations émises en monnaie étrangère ou nationale, avec l'État ou de ses institutions, a fourni le capital a été généré à l'étranger et l'échange de monnaie est faite dans l'une des institutions financières dominicaines.

VII. intérêt, revenu, les dividendes provenant de biens immobiliers ou autres investissements réalisés en République dominicaine, pourvu que la capitale était principalement générée ou accumulée à l'étranger.

ARTICLE 2: PRINCIPAL OBJECTIF DE LA LOI. -

Retraités et personnes de moyens indépendants qui respectent les exigences et conditions fixées par la présente loi seront admissibles pour les mêmes avantages et exonérations accordées à des investisseurs nationaux et étrangers résidant à l'étranger, en vertu de dispositions légales suivantes :

a) programme de résidence par le biais de l'investissement, créé par décret n° 950 du 20 septembre 2001, qui permet d'obtenir le permis de séjour permanent dans les 45 jours, les investisseurs étrangers.

b) Loi 14-93 du 27 août 1993, qui soustrait les Articles de ménage et effets personnels à payer leurs impôts.

c) Loi n° 168 du 24 mai 1967, sur l'exonération partielle pour les véhicules automobiles.

En outre, retraités et personnes de rentiers qui invoquent cette loi aura des avantages suivants selon les conditions et les dispositions contenues dans cette loi :

un) une exonération d'impôt pour l'immobilier transfère, pour la première propriété acquise.

b) une exonération d'impôt de 50 % sur les prêts hypothécaires fourni que les créanciers sont des institutions financières qui sont dûment réglementées par le monétaire et le droit financier.

c) une exonération d'impôt de 50 % sur des biens immobiliers, le cas échéant.

d) exemption de la taxe prélevée sur les paiements de dividendes et d'intérêts générés dans ce pays ou à l'étranger.

e) une exonération de 50 % sur l'impôt sur les plus-values, fournis à la personne de moyens indépendants est l'actionnaire majoritaire de la société qui est soumise au paiement de cette taxe, et que la compagnie n'est pas engagée dans toute activité commerciale ou industrielle.

ARTICLE 3: LE MONTANT MINIMUM DE LA PENSION MENSUELLE OU LE REVENU.

Pour pouvoir invoquer le traitement préférentiel établi par la présente loi, la retraité doit recevoir un revenu mensuel d'au moins quinze cents de DOLLARS américains (US$ 1,500.00) et la personne de moyens indépendants doivent recevoir un revenu mensuel de deux mille DOLLARS (2 000,00$ US) ou son équivalent dans notre monnaie nationale.

PARAGRAPHE : Pour chaque personne à charge, tel que défini à l'Article 5 de la présente loi, appliquant ainsi que le demandeur principal, un revenu supplémentaire en l'équivalent de deux cent cinquante DOLLARS (US$ 250.00) sera requis.

ARTICLE 4: Pour être admissible à ce programme, aucun âge minimum n'est exigé du demandeur principal qui doit simplement remplissent les conditions établies par la présente loi.

TITRE II

Permis de séjour en investissant

ARTICLE 5: BÉNÉFICIAIRES. -

Conformément aux dispositions de la présente loi, les personnes suivantes sont admissibles : tous les retraités et les personnes des moyens indépendants définis à l'Article 1er de la présente loi, ainsi que leurs conjoints et les enfants célibataires âgés de moins de 18, les enfants de l'âge, s'ils sont incapable ou enfants d'âge, qui sont des étudiants universitaires et dépendent économiquement de la demanderesse principale. Les enfants mineurs pour lesquels le requérant ou son conjoint sont les gardiens pleinement reconnus peuvent également s'appliquer.

ARTICLE 6: PROCÉDURE DE DEMANDE. -

Étrangers à devenir résidents retraités ou rentiers en vertu du permis de séjour par le biais de programmes d'investissement, les résidents doivent respecter toutes les conditions prévues à ces fins au comptoir des investissements étrangers du département de l'Immigration.

PARAGRAPHE i: Dans le cas des retraités, les demandeurs doivent présenter une certification du gouvernement, autorité publique ou entreprise privée à l'étranger, où ils ont travaillé, dûment traduits en espagnol par un interprète certifié Cour et certifiée par le Consulat dominicain dans le pays où le document a été délivré. Ce certificat doit contenir les données générales du demandeur, le temps, qu'il a travaillé dans cette entreprise, le poste qu'il occupe et le montant de la pension qu'il reçoit.

PARAGRAPHE II : Les personnes des moyens indépendants doivent prouver qu'au cours des cinq dernières années ils ont été bénéficiant d'un revenu stable et permanent qui est généré ou venant de l'étranger, au moyen d'une copie de la preuve de revenu, dûment traduits en espagnol par un interprète certifié Cour et certifiée par le Consulat dominicain dans le pays où le document a été délivré. Ils doivent aussi présent rentrées de revenu pour les dividendes reçus dans ce pays, sous la forme d'une copie des chèques ou de transfert notice(s) d'entités financières à l'étranger.

ARTICLE 7:-

Une fois que ces documents ont été déposés au comptoir des investissements étrangers, les greffiers en charge seront vérifier et authentifier la validité de celui-ci, selon les conditions établies par la présente loi, afin de présenter les documents dès que possible au directeur de la Ministère de l'Immigration pour son approbation. Si les documents sont approuvés, le ministère de l'Immigration délivrera une lettre d'approbation de la demande d'un permis de résidence au moyen d'investissements, indiquant que la demande a été approuvée et la délivrance d'un permis de séjour dans pas plus de quarante-cinq 45 jours à la date de la réception de la demande est autorisée.

ARTICLE 8: RENOUVELLEMENT DE L'AUTORISATION DE RÉSIDENCE. -

Lorsque le permis de séjour expire après un an, le retraité ou personne rentiers doit demander son renouvellement au comptoir de l'investissement étranger du département de l'Immigration. À cette fin, le requérant doit déposer les documents suivants :

un) séjour formulaire de renouvellement pour les retraités et rentiers

b) copie de la carte d'identité dominicaine (« cédula »)

c) certificat de bonne vie et moeurs de la parquet (« Procuraduría Fiscal ») de la requérante du District judiciaire ou la Police nationale de la République dominicaine.

d) le permis de séjour a expiré.

PARAGRAPHE i: Le retraité et/ou personne rentiers doit déposer au comptoir des investissements étrangers du département de l'Immigration les documents prouvant la réception de son / ou pension ou revenu en République dominicaine pour la même durée que la précédente résidence permis.

PARAGRAPHE II : dès que la demande de renouvellement a été approuvée, le ministère de l'Immigration délivrera le permis de séjour dans pas moins de huit 8 jours à la date de la demande. Le permis de séjour sera valable pendant deux 2 ans ou la période de temps prévue par le ministère de l'Immigration et peut être renouvelé à son expiration.

ARTICLE 9: PERTE DU PERMIS DE SÉJOUR. -

Dans le cas où le permis de séjour est perdu, l'intéressé doit remplir et présenter au comptoir d'investissement étranger du département de l'Immigration à la demande de carte perdue ainsi que deux 2 photos, 2 « x 2 » et un certificat de perte délivré par la Police nationale.

ARTICLE 10 : EXONÉRATION D'IMPÔT CONCERNANT LES PENSIONS ET LES REVENUS REÇUS. -

Les sommes déclarées comme revenu pour devenir admissible aux prestations de la présente loi seront exonéré de tout impôt sur le revenu (Article 271 du Code des impôts est modifié).

TITRE III

Les avantages de droit 14-93, qui crée une Exemption fiscale pour les Articles de ménage et effets personnels des étrangers qui s'établissent en République dominicaine.

ARTICLE 11 :

Les retraités et les personnes de moyen indépendant résidence dont la demande a été approuvée conformément aux dispositions de la présente loi peuvent bénéficier d'une exemption de droits de douane lors de l'importation de leurs effets personnels, les articles ménagers ainsi qu'utilisé de commerce et l'équipement professionnel, selon les dispositions de la loi 14-93, qui crée une exemption fiscale pour les articles ménagers et des effets personnels des étrangers qui s'établissent en République dominicaine. Outre les conditions et les formalités normalement requises par les autorités douanières conformément à la loi 14-93, retraités et personnes de moyen indépendant doivent inclure dans leur demande une copie de leur permis de résidence Permanent.

PARAGRAPHE i: Les retraités et les personnes des moyens indépendants dont la demande d'un permis de résidence au moyen d'investissements a été dûment approuvée par le ministère de l'Immigration ou qui attendent d'avoir leur permis de séjour délivré, peuvent déposer leur demande des avantages de la loi 14-93 auprès des autorités douanières. À cette fin, ils doivent présenter une copie certifiée conforme de la lettre approuvant le permis de séjour délivré par le ministère de l'Immigration en investissant. Ce document doit être accompagné de toutes les autres conditions normalement requises par les autorités douanières pour l'octroi des avantages de la loi 14-93.

PARAGRAPHE II : Les dispositions du présent Article sont pour la prestation unique et exclusive de ces retraités et des personnes des moyens indépendants dont la demande d'un permis de résidence au moyen d'investissements a été dûment approuvée par le ministère de l'Immigration. Par conséquent, les prestations prévues par la loi no 14-93 ne s'appliquent pas au conjoint ou des personnes à charge du demandeur.

PARAGRAPHE III : Tous les articles exonérés d'impôt, tels que des articles de ménage, ne peuvent être vendus à moins que les taxes correspondantes ont été payés à l'État dominicain.

TITRE IV

Les avantages de loi no 168 concernant la défiscalisation partielle pour véhicules à moteur, modifiée par la loi n° 146-00 sur 

Douanes et réforme de Compensation fiscale.

ARTICLE 12 : Les retraités et les personnes des moyens indépendants et leurs conjoints respectifs, dont la demande d'un permis de résidence permanente a été approuvée conformément aux dispositions de la présente loi peuvent être admissibles à l'exonération partielle pour les véhicules mis en place par la loi n° 168 du 24 mai 1967, modifiée par la loi n° 146-00, sur les douanes et la réforme fiscale Compensation. En plus des conditions et formalités normalement requises par les autorités fiscales pour l'application de l'exonération partielle pour les véhicules automobiles, l'intéressé doit inclure dans sa demande une copie de son permis de résidence Permanent.

PARAGRAPHE i: Les retraités et les personnes des moyens indépendants dont la demande d'un permis de résidence au moyen d'investissements a été dûment approuvée par le ministère de l'Immigration ou qui attendent d'avoir leur permis de séjour délivré, peuvent déposer leur demande des avantages de 168 de la loi auprès des autorités douanières. À cette fin, ils doivent présenter une copie certifiée conforme de la lettre approuvant le permis de séjour délivré par le ministère de l'Immigration en investissant. Ce document doit être accompagné de toutes les autres conditions normalement requises par les autorités douanières pour l'octroi des avantages de la loi 168, qui a été modifiée par la loi n° 146-00 coutumes et Compensation réforme fiscale, qui établit l'exonération partielle pour les véhicules automobiles.

PARAGRAPHE II : Véhicules automobiles admissibles pour le bénéfice de cette disposition ne peuvent être vendus ou transférés pendant cinq 5 ans après que, ils ont été amenés dans ce pays, à moins que la différence avec les impôts complets correspondants et les devoirs a été payée.

PARAGRAPHE III : Pour l'application de cette disposition véhicules automobiles signifie ce qui suit :

a) automobile : le demandeur est autorisé à importer 1 une automobile dans le cadre de ce programme. Toutefois, les véhicules achetés sur le marché local doivent être exemptés du paiement de la taxe sur les transferts de produits industrialisés (« ITBIS"), ainsi que de la taxe de consommation sélective.

TITRE V

Exemption de paiement en ce qui concerne les transferts, les hypothèques, les impôts fonciers et les plus-values

ARTICLE 13: T

il les retraités et les personnes des moyens indépendants dont permis de résidence permanente a été approuvé conformément aux dispositions de la présente loi peuvent être admissibles à l'exemption de paiement en ce qui concerne les taxes sur les opérations immobilières pour la première propriété qu'ils acquièrent. En outre, alors que leur permis de séjour grâce à l'investissement est à jour, ils peuvent être admissibles à une exemption de 50 % sur les frais de document et l'impôt foncier. Ils sont également admissibles à une exemption de 50 % sur hypothèque impôts. Par conséquent, pour les bénéficiaires de cette loi, alors que leur permis de séjour grâce à l'investissement est à jour, les taxes suivantes seront modifiées comme il est indiqué :

-La Loi 88-18 du 19 janvier 1988 et ses modifications

-La loi 145-02, qui modifie la loi 18-88

-3341 Loi du 12 juillet 1952, sur les opérations immobilières et de ses amendements, y compris la loi 288-04 du 28 septembre 2004.

-La loi 91-33 du 3 octobre 1991

-Loi 80-99 du 29 juillet 1999 sur les Documents.

ARTICLE 14 :

Tous les biens immobiliers acquis en vertu de cette loi par les retraités et les personnes des moyens indépendants seront exonérés du paiement de 50 % de l'impôt sur les gains en capital au moment de sa vente à un tiers.

TITRE VI - la possibilité d'un emploi rémunérateur dans ce pays

ARTICLE 15 : LA POSSIBILITÉ POUR UN EMPLOI RÉMUNÉRATEUR DANS CE PAYS. -Retraités et personnes de moyens indépendants bénéficiant de cette loi peuvent trouver un emploi rémunérateur dans ce pays. Toutefois, le salaire reçu pour cette activité est soumise au paiement de l'impôt correspondant à l'État dominicain, le même que tout autre salarié dominicain, basé sur le principe d'égalité de traitement prévu par la loi n° 16-95 du 20 novembre 1995, concernant les investissements étrangers.

TITRE VII - Dispositions générales

ARTICLE 16:-

Les avantages de la présente loi s'appliquent également aux Dominicains, qui a pris sa retraite d'institutions gouvernementales dans d'autres pays et à ceux qui n'entrent pas dans cette catégorie, mais qui peuvent prouver qu'ils ont un revenu qui remplit les conditions énoncées à l'Article 1er de la présente loi et qui ont résidé à l'étranger pendant au moins dix 10 ans.

PARAGRAPHE i: Les étrangers résidant dans le pays, qui deviennent des retraités ou des personnes des moyens indépendants sont également bénéficier des avantages de la présente loi.

ARTICLE 17:-

Dans le cas où le demandeur principal décède, les droits acquis par lui est transmis au conjoint ou, en l'absence d'un conjoint, à toute autre personne à charge au sens de l'Article 5 de la présente loi, fournis que ces personnes remplissent les conditions légales requises auprès du demandeur principal, tel qu'établi dans les Articles 3 et 6 de cette loi.

ARTICLE 18 :

SANCTIONS POUR VIOLATION DE CETTE LOI. -Les personnes qui s'appliquent aux avantages de la présente loi et qui soumettent volontairement de fausses informations afin de bénéficier de dérogations qui accorde à cette loi, doit être soumise à des sanctions et doit payer une amende d'un montant de deux fois les taxes correspondantes en raison de l'administration fiscale dominicain.

ARTICLE 19 : Cette loi révoque toute disposition qui pourrait contredire dans sa demande.

Texte fourni par Guzman Ariza. Contactez-les pour plus de détails. 

Samana Péninsule

All about SamanaPlages de sable dorés ! Vues panoramiques ! et un véritable dynamique de style européen. Vérifier options de l'immobilier à Las Terrenas-Samana.

Cabarete Propriété

All about CabareteDécouvrez tout ce que Cabarete a à offrir et notre Offres de Cabarete oceanfront Condo!